LA CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE ÉCOLE

 

 

Dès 1929, on parle de construire une nouvelle école. En effet, il manque un préau à l'école accolée à la mairie. On propose de déplacer la cour de récréation dans le jardin de l'école, mais il est trop petit. On a l'idée en 1931 de transférer l'école dans le presbytère et d'y construire un préau mais il n'est pas possible d'en faire partir le curé qui est titulaire de la carte de Combattant.

 

Un terrain est échangé par Mme Hyde, propriétaire du château, contre le presbytère en 1938 pour la construction d'un groupe scolaire, d'une mairie ainsi que d'une piscine avec douches ! Mais la guerre arrive...

 

En 1945, deux projets de préau dans la cour de l'école sont discutés. L'un est accepté par le Préfet, avec une subvention de 40 %. Mme Hyde offre le bois pour la construction du préau. M. Daige offre le gravelin pour la cour de récréation. Le maire organise une kermesse avec représentation théâtrale au rond-point de la rue du Couvent pour couvrir les dépenses restantes.

En 1946, l'effectif de l'école atteint 47 élèves. Il faut ouvrir une deuxième classe. L'association « Scouts de France » propose de mettre à disposition une salle pour les 30 élèves de CP et cours élémentaires dans la ferme du château, avec une cour de 20m par 18m, ainsi qu'un logement de 3 pièces pour l'institutrice. Les élèves de cours moyens et de fin d'études resteraient dans l'école actuelle.

En 1950, la commune fait enfin appel à un architecte pour établir les plans d'un nouveau groupe scolaire. En novembre 1951, une subvention de 12 750 000 francs est accordée pour des travaux d'un montant de 15 000 000 de francs. Mais un nouveau devis, en février 1952, s'élève à 25 338 000 francs. Les travaux seront donc réalisés en deux phases avec deux emprunts.

 

En juin 1952, une carence de l'architecte bloque les travaux, le groupe scolaire est mis en adjudication.

En mars 1954, les travaux avancent bien et on prépare l'inauguration pour le mois de juin de l'école Bolifraud, du nom de Gabriel Bolifraud, sénateur, décédé en 1952.

En 1957, une troisième classe est ouverte.

Un devis pour une école maternelle est demandé en 1963.