L'ANCIEN PASSAGE A NIVEAU

Un passage à niveau permettait autrefois de relier l'actuelle rue de la gare et la rue de la Victoire. Cette « route de Torfou » constituait alors un axe majeur pour traverser Chamarande et menait à Paris. 

En raison du nombre important de trains, de la courbe importante de la voie et surtout du projet de doublement des voies, la commune juge ce passage à niveau dangereux pour les piétons et demande depuis 1909 la création d'un souterrain. Mais la Compagnie du Chemin de fer d'Orléans propose de son côté la fermeture du passage à niveau avec création d'un pont métallique pour les voitures et d'une passerelle pour les piétons et voyageurs. En 1929 puis en 1944, la commune poursuit ses réclamations. En 1946, la SNCF propose de fermer le passage à niveau la nuit, mais le conseil municipal refuse à son tour. En 1948, le passage à niveau est en très mauvais état, la commune demande sa réfection et à nouveau la création d'un souterrain.

 

Ce n'est qu'à la suite du décès du chef de gare en 1949 alors qu'il tentait de sauver un jeune scout en danger sur la voie (voir plaque commémorative dans la gare), que le passage à niveau est fermé en 1950 et qu'un tunnel est créé sous les voies.